Comment construire un abri de survie en cas de tempête en camping en tant que novice ?

Vous êtes en camping et une tempête surprise semble se profiler à l’horizon ? Pas de panique ! Même en tant que novice, vous pouvez vous en sortir si vous savez comment construire un abri de survie. Vous allez certainement vous demander : par où commencer ? Quels matériaux utiliser ? Comment s’assurer que l’abri est sûr ? On vous donne toutes les réponses dans cet article.

Un rappel des équipements indispensables

Avant de vous lancer dans l’aventure, vérifiez que vous avez bien tous les équipements nécessaires pour construire votre abri. Le sac à dos du parfait campeur doit contenir certains éléments indispensables.

Avez-vous vu cela : Comment choisir le bon équipement pour camper en hiver extrême en tant que débutant ?

Vous aurez besoin d’une bâche ou d’une couverture de survie, d’une corde solide, d’un couteau, de quelques pitons, d’une pelle, d’un briquet et éventuellement d’un marteau. Un kit de premiers soins est aussi recommandé, car construire un abri peut comporter quelques risques.

N’oubliez pas l’eau potable et les vivres. Car oui, survivre nécessite aussi de se nourrir et se désaltérer.

Dans le meme genre : Conseils pour camper en toute sécurité dans des régions infestées de moustiques pour les néophytes.

Choisir le bon emplacement pour votre abri

Le choix de la zone est crucial. Recherchez un endroit plat, sec, et protégé des éléments. Attention, évitez absolument les lits de rivières asséchés : en cas de pluie, ils peuvent rapidement devenir des torrents mortels.

De la même manière, restez à distance des arbres morts ou pourris qui pourraient tomber sous le poids de la neige ou des rafales de vent. Pensez à choisir un lieu proche d’une source d’eau pour faciliter l’hydratation.

Collecter les matériaux pour la construction

Une fois l’emplacement choisi, il est temps de collecter les matériaux pour votre construction. L’objectif est de vous protéger du vent, de la pluie, de la neige et du froid.

Des branches, des feuilles, de la mousse, peuvent constituer de bons isolants. Vous pouvez également utiliser la neige pour construire des murs de protection, mais attention à ne pas vous y exposer directement : elle pourrait vous refroidir.

Votre bâche peut servir de toit, fixez-la bien pour qu’elle ne s’envole pas au premier coup de vent.

Passer à la construction de l’abri

C’est là que les choses se corsent. Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes prêts. Commencez par tendre votre bâche entre deux supports, comme des arbres ou des piquets. Assurez-vous qu’elle est bien tendue et solidement fixée.

Ensuite, construisez les murs de votre abri en utilisant les branches et les autres matériaux naturels que vous avez collectés. Veillez à bien isoler votre abri pour vous protéger du vent et du froid. N’oubliez pas de prévoir une ouverture pour pouvoir entrer et sortir, mais aussi pour laisser passer l’air et éviter la condensation.

Préparer pour la nuit

Après la construction de votre abri, il est temps de penser à la nuit. Il peut être utile de créer une barrière de protection supplémentaire autour de votre abri, comme un mur de neige ou de branches, pour vous protéger des animaux sauvages.

Enfin, n’oubliez pas de prévoir un espace pour faire un feu à proximité de votre abri. Cela vous aidera à vous réchauffer, à cuire vos aliments et à éloigner les animaux sauvages.

En suivant ces conseils, même en tant que novice, vous serez en mesure de construire un abri de survie en cas de tempête en camping. Mais souvenez-vous, la meilleure façon de survivre à une tempête est de l’éviter : avant de partir en camping, consultez toujours les prévisions météorologiques et soyez prêts à changer vos plans si nécessaire.

N’oubliez jamais, la nature est votre amie, mais elle peut aussi être très imprévisible.

Types d’abris de survie et leurs constructions

Lorsque vous pensez à un abri de survie, votre esprit peut immédiatement se tourner vers une petite cabane en bois nichée dans la forêt. Cependant, il est important de comprendre qu’il existe plusieurs types d’abris que vous pouvez construire, en fonction de vos ressources à disposition et de la situation de survie à laquelle vous faites face.

L’abri à toit incliné est un type d’abri couramment utilisé. Pour sa construction, trouvez deux arbres proches l’un de l’autre et tendez une corde entre eux. Ensuite, placez de longues branches robustes le long de la corde pour créer une structure inclinée. Couvrez ensuite cette structure de branchages et de feuilles pour créer une couche d’isolation.

L’abri en neige ou igloo peut être une bonne option si vous êtes confronté à une tempête de neige. Pour le construire, vous aurez besoin de beaucoup de neige et d’un peu de patience. Commencez par empiler de la neige en forme de dôme. Ensuite, creusez à l’intérieur du dôme pour créer un espace de vie. Assurez-vous de créer des trous de ventilation pour permettre à l’air de circuler.

Un autre type d’abri est l’abri de tranchée. Il s’agit d’un abri creusé dans le sol, idéal pour les situations d’urgence où vous disposez de peu de ressources naturelles. Creusez une tranchée assez grande pour vous allonger, puis couvrez-la avec une bâche ou une couverture de survie et des branches pour créer un espace isolé.

Chaque type d’abri a ses propres avantages et inconvénients, et la meilleure option dépendra de votre situation. Le plus important est d’avoir un abri solide qui vous protège des éléments et qui vous maintient au chaud et au sec.

Utiliser son équipement de survie de manière optimale

Un point essentiel quand on parle de survie est l’usage de son équipement de survie. En effet, bien qu’il soit indispensable de savoir utiliser les ressources naturelles pour construire son abri, savoir utiliser son équipement de manière optimale est tout aussi crucial.

Un sac de couchage peut par exemple faire toute la différence lors d’une nuit froide en pleine nature. Il est important de le choisir en conséquence, préférant un modèle adapté aux températures les plus basses que vous pourriez rencontrer. De même, une bâche peut être utilisée pour renforcer l’isolation de votre abri, ou même pour collecter de l’eau de pluie en cas de besoin.

Votre couteau sera aussi un allié précieux : il vous servira à couper des branches, à creuser le sol, mais aussi à préparer vos repas. Assurez-vous avant votre départ d’avoir un couteau de bonne qualité, bien aiguisé et robuste.

Face aux situations météorologiques extrêmes, chaque élément de votre équipement peut avoir son importance. Il est donc impératif de bien connaître son matériel, et de l’utiliser à bon escient.

Conclusion

Construire un abri de survie en camping lorsqu’une tempête approche peut sembler une tâche ardue, surtout si vous êtes novice. Cependant, avec les bonnes informations et une bonne préparation, vous serez en mesure de faire face à cette situation et d’assurer votre sécurité.

Il est important de se rappeler que chaque situation est différente, et que le type d’abri à construire, ainsi que les matériaux de construction à utiliser, dépendront des conditions météorologiques et des ressources naturelles disponibles. Par conséquent, il vaut la peine de se familiariser avec différents types d’abris et de techniques de construction.

Enfin, n’oubliez pas que votre sécurité et votre bien-être sont la priorité. Donc, même si vous êtes tenté par l’aventure, il est toujours préférable de consulter les prévisions météorologiques avant de partir en camping et de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les situations d’urgence.

Et si malgré tout vous vous trouvez face à une tempête, rappelez-vous : restez calme, pensez de manière logique, et utilisez les ressources à votre disposition. La nature sauvage peut être imprévisible, mais avec les bons outils et les bonnes connaissances, vous pouvez y faire face et vivre une expérience inoubliable.